Aller au contenu principal
Le BoBo Bernay

Zoom sur - Le Bobo, le Beau, le Bien, le Bon à. Bernay

Tiers-Lieu Normandie (coworking, fablab, etc.)

C’est à Bernay que Tom et Stéphanie Buisseret ont ouvert en septembre 2021 leur tiers-lieu, avec l’ambition d’être en harmonie avec un terroir et ses richesses humaines et économiques.

Un tiers-lieu éco-responsable

Le Beau, le Bien et le Bon sont les trois vertus cardinales exprimées dans la charte 3B du BoBo, qui vise au respect de l’environnement, au renforcement du lien social et au développement de l’économie locale. Pour Tom et Stéphanie Buisseret, c’est un nouveau lieu de vie qui s’inscrit dans une démarche éco-responsable.

Leur projet a été accompagné par l’ADRESS, par France Active et la Région Normandie.

Le lieu, un ancien hangar, a été entièrement réhabilité et abrite à la fois un espace de coworking (bureaux individuels, salles de réunion, salle d’atelier), une boutique et un restaurant.

100% local, 100% normand 

Ici, le « Made in Normandy » règne en maître. Loin d’être un parti pris chauvin, c’est avant tout, comme le confie Tom, la volonté de valoriser les talents et savoir-faire locaux et de privilégier les circuits courts.

C’est le cas pour la Boutique de créateurs (décoration, cosmétiques, bijoux, mode, articles pour enfants…) et pour le restaurant, qui propose une cuisine faite maison par la cheffe Marine Renard, à partir de produits de saison locaux. Même les boissons sont issues du terroir normand (vins « Les Arpents du Soleil », jus de fruits, bières et cidres).

Favoriser les échanges et les apprentissages

BoBo se veut être un lieu de rencontre et de transmission, notamment à travers, par exemple, des ateliers de fabrication de cosmétiques et de produits ménagers. « Ce sont des moments conviviaux pour réapprendre le faire par soi-même et mieux consommer », explique le couple. Les événements sont aussi des occasions de découverte, comme celui organisé avec un artiste natif de Bernay, qui a eu carte blanche pour réaliser en public une œuvre sur l’un des murs du BoBo.

Au bout de trois mois d’existence, Bobo n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière. « Nous communiquons sur les réseaux sociaux et dans la presse locale pour nous faire connaître et nous avons des échanges avec des groupes locaux pour organiser ou participer à des événements. Et nous comptons sur notre labellisation « Tiers-lieux Normandie » pour acquérir de la notoriété et développer des collaborations avec les autres tiers-lieux du réseau. », concluent Tom et Stéphanie.

 

Plus d'informations : 

https://www.bobo-normandie.com

02 76 56 00 46

bobo.normandie@gmail.com

Autres articles qui peuvent vous interésser

  • normandie_connectée

    Programme régional Normandie Connectée

    Le nouveau cadre d‘intervention régional Normandie Connectée et ses premières déclinaisons opérationnelles ont été approuvés par la Région Normandie.

    EN SAVOIR +
  • Zoom sur - Le 139 au Havre

    Le 139 est le premier tiers-lieu créé par un bailleur social, en l’occurrence Logeo Seine qui gère quelque 25000 logements entre le Havre, Rouen et l’Ile-de-France. Cette initiative s’inscrit dans la...

    EN SAVOIR +