Aller au contenu principal
COWORKING ABBAYE GRUCHET LE VALASSE

Zoom sur - L'Abbaye du Valasse

Tiers-Lieu Normandie (coworking, fablab, etc.)

Localisée entre Rouen et le Havre, l’Abbaye du Valasse propose de nombreuses activités autour de son bâtiment inscrit aux Monuments historiques et de son parc de 63ha. C’est un bâtiment acquis à la fin des années 80 par la commune de Gruchet-le-Valasse pour y développer des activités. Le lancement récent d’une activité de coworking, et de sa labellisation Tiers-Lieux Normandie permet d’appuyer la stratégie de développement économique local de la communauté d’agglomération Caux Seine agglo.

Le coworking

L’activité de coworking est née d’un besoin d’entreprises locales et de porteurs de projet de création. Un groupe de 4 d’entre eux, ainsi que l’Agence Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail, ont accompagné l’agglomération sur le développement de cette activité et de son installation dans l’abbaye. Un benchmark a été mis en œuvre par les équipes notamment dans la région, en rendant visite de nombreux lieux dans la région, notamment la Hune et le Container au Havre, aux Copeaux Numériques à Rouen, à la Filature à Vernon, ou encore la Fabrique à Lisieux. . L’installation dans l’abbaye a été en quelque sorte naturelle du fait des activités économiques qu’elle proposait déjà depuis près de 10 ans sur plus de 3 000 m² : séminaires d’entreprises et événementiels d’envergure. Le coworking permet d’augmenter les interactions au bénéfice du lieu, tout en répondant à un réel besoin local de flexibilité pour les jeunes entreprises. En effet, l’hébergement d’entreprises à l’abbaye et son absence d’engagement permettent de sortir des contraintes des baux commerciaux avec leur durée incompressible. Le principe phare des lieux est la flexibilité.

Le multiactivité au cœur

Cette bâtisse de plus de 800 ans a vu passer de nombreuses activités. Cet ancien monastère cistercien accueille lieu de réceptions pour séminaires d’entreprises, mariages, et enfin espaces de bureaux avec des salles de réunions, espaces de coworking, et des réflexions sont engagées sur des structures d’hébergement hôtelier. Sur un territoire rural, comment un lieu comme celui-ci peut-il fonctionner ? Justement c’est grâce à cette combinaison astucieuse d’activités complémentaires. L’abbaye est un lieu de vie pour ses riverains : elle fait le lien entre les générations grâce à son salon de thé qui reçoit la visite tant de retraités du coin que des familles et des jeunes. C’est un lieu ouvert, dédié à l’accueil du public.

La ruralité comme essence

Le raisonnement sur la mise en œuvre d’activités sur un tel site est différent de celui que l’on peut avoir en cœur de ville. Le besoin doit venir du terrain. L’exemple du coworking est caractéristique. Le site de l’abbaye est une réelle réussite, et possède d’ailleurs une certaine notoriété dans la région. Sa localisation au milieu d’un immense parc, en fait un lieu emblématique. Le lieu est fait pour recevoir, pour répondre aux dynamiques locales, tout en misant sur la qualité de vie au travail. Des chemins de randonnée, jusqu’au salon zen, en passant par la salle de sport, tout est aménagé pour pouvoir travailler sereinement.

La souplesse et la réactivité au service de la transmission

Ce Tiers-Lieu Normandie est localisé dans un bâtiment historique. Il est pensé comme un héritage, et intègre l’importance du devoir de transmission. Globalement la structure d’accueil, ses aménagements, sont effectués dans cette dynamique. L’objectif est de ne rien altérer. Et la modularité est le principe clé des aménagements. Concrètement, tout est modulable, pour ensuite permettre de nouvelles activités au fil du temps. Rien ne doit être figé. Ce tiers-lieu a été créé pour favoriser le développement du numérique et de l’innovation en interaction avec les entreprises locales, d’où le nom de l’écosystème qui se structure autour du lieu : #SiliconValasse !

Être un Tiers-Lieux Normandie

Le principe général de l’abbaye est la mutualisation. Cet état d’esprit impulsé par les équipes favorise la mise en réseau. Le principe d’avoir une interface d’échanges entre tiers-lieux Normandie est bénéfique à tous. Elle permet de partager les bonnes pratiques et de confronter les idées, les projets.

Autres articles qui peuvent vous interésser

  • Capture d'écran - Live Facebook

    Ophélie nous parle du projet du Wip

    ❓Comment est né le projet de réhabilitation de la Grande Halle ? Qu’est-ce que le Wip ? Et la Cité de chantier à côté de la Grande Halle ?

    🔊 Le Wip se livre : retour sur la genèse du projet de la...

    EN SAVOIR +
  • booster IA

    BOOSTER IA

    Un appel à projets pour favoriser le recours à l'intelligence artificielle - Candidatez avant le 15 mai!

    EN SAVOIR +
  • Mer. 5 mai - Animation "Intelligences artificielles et végétalisation" - Visio gratuite

    Dans le cadre du projet "DataLab Normandie", une animation sur le thème "Intelligences artificielles et végétalisation" est proposée gratuitement et est ouverte à tous les Normands :

    • Mercredi 5...

    EN SAVOIR +