Aller au contenu principal
ESS et Tiers Lieux Normandie

L’économie sociale et solidaire dans les Tiers-Lieux Normandie

Les Tiers-lieux Normandie ont chacun leur singularité et leur vocation première. Mais ils ont indéniablement des points communs : le désir de créer du lien social autour de l’échange, du partage des expériences et des compétences, de construire des communautés collaboratives propices à l’émergence de projets innovants afin d’accroître l’attractivité de leurs territoires.

Tous, pour autant, ne s’inscrivent pas strictement dans le champ de l’économie sociale et solidaire (ESS). Ne sont donc évoqués dans cet article que ceux qui ont fait de l’ESS leur raison d’être.

Des principes et des valeurs

A l’instar des autres tiers-lieux de l’ESS, les Tiers-Lieux Normandie partagent au moins trois principes de base : la gouvernance démocratique, la non lucrativité ou la lucrativité limitée, la réponse à des enjeux sociétaux locaux, au plus près des besoins des habitants, dans un souci d’utilité publique.

Implantés dans des quartiers prioritaires, des zones rurales ou désindustrialisées, ils ont bâti leur projet avec la volonté de faire émerger de nouvelles façons de travailler, de produire, de consommer, de vivre ensemble, de réinventer le contrat social pour plus de justice sociale et d’égalité des chances.  Soucieux du « construire ensemble » pour tous, ils puisent leur force d’innovation dans un travail collaboratif avec la population locale et en interaction avec les partenaires du réseau Tiers-Lieux Normandie.

Transition écologique, insertion, culture : la trilogie vertueuse

Le développement durable, dans toute son acception, est au cœur de la démarche des Tiers-Lieux Normandie de l’ESS, à commencer par la protection de l’environnement et de la biodiversité et la gestion responsable des ressources. L’économie circulaire y tient une place importante. C’est le cas par exemple du Wip (Colombelles), qui a fait de la réutilisation des matériaux un principe de base, du Kaléidoscope (Petit Quevilly), qui prône l’économie de la fonctionnalité ou encore de l’éco-domaine de Bouquetôt (Pays d’Auge) où Ecopya a mis en œuvre un modèle exemplaire de cycle de production agricole bio. Ecopya a d’ailleurs été lauréat en 2016 de l’appel d’offres des PTCE (Pôles territoriaux de coopération économique), dans la catégorie Innovation environnementale.

Les circuits courts sont également privilégiés, avec un approvisionnement en produits locaux, ce qui permet tout à la fois de soutenir l’économie de proximité et de réduire l’impact environnemental dû au transport. Caen Rive Droite a par exemple créé à cet effet une AMAP.

Autre sujet de prédilection : l’insertion sociale et professionnelle. Les actions dans ce domaine sont multiples. Certaines sont initiées localement, comme par exemple l’Accorderie de Caen Rive Droite, qui permet l’échange de services entre les habitants, favorisant entre autres la resocialisation des plus défavorisés. D’autres viennent en réponse aux appels d’offres lancés par le gouvernement. C’est le cas du consortium « Territoires partagés », lauréat en 2019 de l’appel d’offre « 100% inclusion » et qui regroupe sept structures du territoire normand, dont le Wip et le Café des Images (Hérouville) pilotés par le Dôme (Caen). Il s’agit là de favoriser le retour à l’emploi de chômeurs ou l’accès à l’emploi de jeunes peu ou pas qualifiés issus de quartiers prioritaires ou de milieux ruraux, en leur proposant un parcours de formation personnalisé, en partenariat avec des professionnels de l’insertion socio-professionnelle. C’est le cas aussi du Wip, doublement labellisé en 2020 « Fabrique de territoire » et « Fabrique numérique de territoire », qui devient ainsi un tiers-lieu tête de réseau, assumant le rôle de lieu de ressources pour les porteurs de projets locaux et de lieu de formation, d’apprentissage et d’inclusion numérique.

Enfin, sans être exclusivement culturels, les tiers-lieux de l’ESS sont soucieux d’ouvrir la culture et les activités culturelles à tous, particulièrement à ceux qui en sont le plus éloignés. Leurs initiatives prennent différentes formes : événements artistiques (expos, concerts, spectacles, festivals…), ateliers créatifs, accompagnement des créateurs amateurs ou professionnels et même parcours d’insertion ouvrant des perspectives d’emploi dans les métiers artistiques.

Une force vive sur le territoire normand

Acteurs de l’éco-citoyenneté, de la démocratie participative et de l’insertion professionnelle, créateurs de cohésion sociale et d’emplois non délocalisables, les Tiers-Lieux Normandie de l’ESS s’inscrivent dans les dynamiques de coopération qui, selon une récente étude* du Labo de l’ESS, sont les seules en mesure d’assurer de façon durable une transition systémique, englobant toutes les dimensions de la vie en société. C’est en cela qu’ils apportent une valeur ajoutée sociétale de dimension régionale.

*Pré-rapport « Dynamiques collectives de transitions dans les territoires ». février 2020

 

Les emplois de l’ESS en Normandie

117 029 emplois, soit

11,1% de l’emploi salarial régional

Et

15% de l’emploi salarié privé

 

Source : CRESS de Normandie

 

Les nouveaux tiers-lieux de l’ESS en Normandie

La manufacture des Capucins à Vernon. Transition écologique et solidaire.

 

Supermonde à Mondeville. Pôle de l’économie culturelle.

(ouverture début 2021)

 

Hangar Zéro au Havre. Transition écologique et solidaire.

(projet en phase de finalisation)

 

L’Ebolouie à Alençon. Promotion du spectacle vivant, du bio et de l’initiative citoyenne.

(projet en phase de création)

 

RAS’Campagne à Bourg Achard. Réseau d’alternatives solidaires.

(projet en phase de création)

 

Le K Rabo à Rabondanges.  Café culturel avec un programme incluant le développement de l’économie locale, sociale et solidaire.

(projet en phase de création)

 

 

Autres articles qui peuvent vous interésser

  • Data & IA: le vrai le faux le flou

    Le 21 avril prochain à 18h, seconde soirée autour du programme participatif du Datalab normand : "Data, IA et moi"

    EN SAVOIR +
  • Zoom sur - Les Tontons Tourneurs

    Créés en 1995 sous forme d’association, les Tontons Tourneurs sont des acteurs incontournables des musiques actuelles en Normandie. Ils « tournent » aujourd’hui une nouvelle page de leur histoire en...

    EN SAVOIR +
  • Normandie connectée

    Appel à Manifestation d'Intérêt "Usages numériques"

    La Région Normandie lance un Appel à Manifestation d’Intérêt "Usages numériques" auprès des acteurs des territoires, qu’ils soient publics ou privés, pour engager la Normandie dans un numérique...

    EN SAVOIR +